Dans quel étrange monde vivons-nous...

Alors devinez de quoi je vais vous parler aujourd'hui ? Ca commence par Crowd et ça fini par Funding... ah... encore ?... oui mais l'histoire que je vais vous rapporter ici est particulière et vous l'avez peut-être déjà entendu ailleurs vu l'ampleur incroyable que ça a pris.

Relayé principalement par le site Reddit qui renvoie sur le meilleur et le pire du web, des tas de gens se sont précipités sur la page d'Indie Gogo pour un élan de générosité tout à fait louable mais qui commence à friser la folie.

Nous vivons aujourd'hui dans un monde de fou. Probablement qu'hier et même avant hier c'était pareil mais c'est toujours aussi affligeant de voir la bétise humaine dans toute son énormité.

J'en veux pour preuve le jour où une certaine Karen Klein, 68 ans, a croisé la route d'une bande de gamin au cerveau encore trop peu développé. Ces jeunes ont trouvé de bon aloi de l'humilier en l'insultant, la filmant puis en diffusant la vidéo sur Internet. Ah comme c'est beau la technologie au service de l'humain.

En réaction, un certain Max Sidorov a décidé de lancer une campagne sur le portail d'Indie Gogo pour offrir des vacances à la dites Karen qui s'était retrouvée complètement démunie face à cette violence totalement gratuite. D'un objectif initial tout à fait sympathique de 5000$ nous sommes arrivés à l'heure où j'écris ces lignes à la coquette somme de 680754$. Et ça continue de monter de minutes en minutes. Autant dire qu'elle peut se payer de sacrés vacances.

C'est super pour elle et si la somme était restée raisonnable, je n'aurai rien à ajouter. Mais comme j'ai déjà lu ailleurs, ne serait-ce pas devenu un peu démesuré quand on pense que certaines associations n'arrivent pas à réunir le 100ième pour des causes qui, sans minimiser la violence de l'agression de Karen, sont quand même un cran au dessus ?

J'espère que Karen saura faire bon usage de cette coquette somme et que ça ira au delà de simples vacances ou retraite anticipée. Qui vivra verra mais en attendant, je vous le demande, dans quel étrange monde vivons-nous...

Commentaires

Ludovic
3 Août 2012 - 1:19
C'est ses enfants qui doivent être contents !